Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction

La réalité des revenus des scriptes : LSA fait le bilan

15 mai 2013 | par AFAR

En réponse aux allégations concernant les prétendus salaires exorbitants des techniciens, Les Scriptes Associés ont mené une étude sur la réalité de leur revenu.

Cette enquête, menée en interne en décembre 2012, a permis de récolter des données sur 4 ans entre 2008 et 2011. L’échantillon, de 34 membres sur un total de 70, confié à un statisticien, a paru suffisamment représentatif pour donner lieu à une analyse.


Les chiffres qui s’en dégagent s’appuient sur des salaires versés à la semaine. A l’échelle hebdomadaire ces salaires peuvent paraître importants, mais répartis sur l’année ils sont loin d’être excessifs, compte tenu de la nature discontinue de l’emploi et de la précarité propres à nos métiers. Ainsi ces chiffres font apparaître, pour ce poste de cadre (diplôme de la Fémis BAC+5), un salaire mensuel médian(*) de 1.500 euros.

Loin des fantasmes qui circulent sur les salaires mirobolants des techniciens du cinéma qui entraveraient la création, cette étude éclaire donc concrètement la réalité d’un métier dont la précarité grandissante découle entre autres de l’absence prolongée d’une Convention Collective étendue dans le Cinéma.

Enfin, les salaires peuvent se voir augmentés d’éventuelles allocations chômage versées dans le cadre du régime intermittent de l’Annexe 8 de l’Unedic. Leur montant moyen avoisine les 1000€. Ces indemnités ne sont accordées que sur des critères très stricts et de plus en plus difficiles à réunir, et pourtant elles jouent un rôle primordial en tant que régulateurs des inégalités salariales.

Les résultats de cette analyse démontrent ainsi que les revenus des scriptes de fiction ne peuvent pas être amputés de ces allocations chômage ni diminués par des salaires revus à la baisse dans les grilles conventionnelles.

Retrouvez l’étude complète sur le site de LSA

(voir lien ci-dessous)


Voir en ligne : Etude complète sur le site de LSA


(*) Salaire médian : salaire tel que la moitié des salariés considérés gagne moins et l’autre moitié gagne plus. Il se différencie du salaire moyen qui est la moyenne de l’ensemble des salaires considérés.
PARTAGER :

publicités

Profils mis à jour

Valérie PAILLARD

2e assistante réalisateur


Estelle CHAUVIN

2e assistante réalisateur


Laure MONRRÉAL

1ère assistante réalisateur


Olivia DELPLACE

2e assistante réalisateur


Pierrick VAUTIER

1er assistant réalisateur


Articles récents


© AFAR 2017 | contact | espace membres | Plan du site | charte | crédits
site réalisé avec le concours de la Commission du Film d'Île-de-France et du CNC