Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction

De Méliès à la 3D : la machine cinéma - l’exposition à la Cinémathèque à partir du 5 octobre

26 septembre 2016 | par AFAR webmasters

Grâce à ses collections, parmi les plus riches au monde, la Cinémathèque française présente à partir du 5 octobre une exposition inédite sur l’histoire de la technique et sur les métamorphoses successives de l’image animée, de la fin du XIXe siècle jusqu’à l’ère numérique. Projecteurs, caméras, matériels de studio et de laboratoire, archives, films rares, ... seront dévoilés dans un parcours à la fois esthétique, technologique et historique ponctué de projections, de sons et de machines en fonctionnement ou en simulation.

Les grandes étapes de cette histoire méritent d’être visitées : la chronophotographie (fin du XIXe siècle), les « talkies » (1927), le Technicolor (1932), le CinemaScope (1953), le format 70 mm (1955), la caméra légère et la Nouvelle Vague (années 1950), l’ère numérique (années 1990), etc., ont engendré à chaque fois des formes totalement nouvelles. L’affinement progressif des pellicules, caméras, projecteurs, micros, magnétophones, tireuses, éclairages, objectifs, capteurs, etc., va de pair avec l’évolution plastique des images.

L’exposition contient des pièces uniques : les premières caméras de Marey, Lumière et Méliès, la belle Technicolor des grands classiques hollywoodiens, la caméra de Jean-Luc Godard, la torpille sous-marine d’Océans, la machine de Microcosmos, les luxueuses et modernes Panavision et les plus récents appareils numériques… Et aussi : des projecteurs de tous formats, certains en fonctionnement, le haut-parleur original du Chanteur de Jazz (1927) dont on pourra entendre les sons, la première télévision (1930) et des dizaines de films rares en projection – films muets, sonores, en couleurs, en 3D… – accompagnés de programmes expliquant le fonctionnement de ces machines intrigantes. On verra comment la technique engendre des formes inédites, et réciproquement, comment la recherche esthétique – le désir de voir de nouvelles images – donne naissance à de nouveaux appareils ou procédés.

Plus d’informations sur le site de la Cinémathèque (voir lien ci-dessous).


Voir en ligne : Site de l’exposition à la Cinémathèque


PARTAGER :

publicités

Profils mis à jour

Benoît BARAQUIN

2e assistant réalisateur


Valérie PAILLARD

2e assistante réalisateur


Estelle CHAUVIN

2e assistante réalisateur


Laure MONRRÉAL

1ère assistante réalisateur


Olivia DELPLACE

2e assistante réalisateur


Articles récents


© AFAR 2017 | contact | espace membres | Plan du site | charte | crédits
site réalisé avec le concours de la Commission du Film d'Île-de-France et du CNC