French
Association of
Assistant Directors
Follow us >
#8
#2

Pétition pour une juste revalorisation des salaires dans la production audiovisuelle

12 June 2019 | by AFAR

A l’approche de la négociation portant sur les salaires dans la production audiovisuelle entre syndicats de producteurs et de salariés, le SPIAC-CGT (Syndicat des Professionnels des Industries de l’Audiovisuel et du Cinéma - CGT) lance une pétition pour une revalorisation conséquente des salaires au vu de leur faible évolution ces dernières années.


Entre 2004 et 2018, alors que l’inflation atteint 19,41% sur la période, les salaires n’ont évolué que de 16,59% dans la production cinématographique et seulement de 8,3% dans la production audiovisuelle...

Selon une étude publiée en mars par l’AFAR (Evolution des salaires de la production cinématographique et audiovisuelle par rapport à l’inflation entre 2004 et 2018), il apparait clairement que les salaires de la production audiovisuelle n’ont pas suffisamment évolué entre 2004 et 2018. Alors que les courbes se suivent entre 2004 et 2007, la courbe des salaires de la production audiovisuelle décroche après 2007 et s’éloigne invariablement de celle de l’inflation (et de celle des salaires de la production cinématographique) les années suivantes.

Pour rattraper leur retard (en pourcentage de revalorisation) sur ceux de la production cinématographique, les salaires de la production audiovisuelle devraient être revalorisés de 9,65% en 2019 (11,92% si on voulait rattraper la courbe de l’inflation) !

➡️ Lien vers la pétition : https://forms.gle/RcWvPH9T2QCXNqp96


View online : Source SPIAC-CGT


PARTAGER :

advertisings

Profils mis à jour

Laurent HERBIET

honorary member


Philippe BOURDAIS

1st assistant director


Aurélien CHEVALARIAS

2nd assistant director


Sébastien MARZINIAK

2nd assistant director


Estelle CHAUVIN

2nd assistant director


Articles récents


© AFAR 2019 | contact | espace membres | Site Map | charte | crédits
site réalisé with the support of la Commission du Film d'Île-de-France and the CNC