Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction

Lettre ouverte des associations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel aux syndicats de producteurs

9 juillet 2020 | par AFAR
afar.cc/2881

Producteurs et salariés : repartons ensemble du bon pied...


Paris, le 9 juillet 2020

Les derniers mois ont été éprouvants à bien des égards pour notre secteur. Alors que l’activité reprend peu à peu, producteurs et techniciens tentent de se projeter dans l’avenir. Dans ce contexte de forte incertitude, il est particulièrement choquant qu’un grand nombre de salariés intermittents du cinéma et de l’audiovisuel travaillent sans avoir pu signer de contrat en temps et heure, et que des propositions d’embauche à la semaine ou à la journée se multiplient.

La situation ne date pas d’hier. Depuis trop longtemps et malgré les conventions collectives, il est courant qu’un contrat soit établi très tard après le début de la période d’engagement, voire à l’is- sue de cette période. La crise sanitaire et l’irruption du confinement en mars dernier ont jeté une lumière crue sur l’étendue du problème et sur ses conséquences potentiellement dramatiques. De nombreux intermittents en cours d’activité ou sur le point de l’être se sont retrouvés simultané- ment privés d’emploi et privés de recours aux dispositifs d’activité partielle, en l’absence de con- trats de travail formellement établis.

Les syndicats de salariés n’ont cessé de rappeler l’illégalité de ces pratiques. Les associations pro- fessionnelles n’entendent pas se substituer au dialogue des partenaires sociaux, mais ne peuvent rester silencieuses face à cette situation. Il est urgent de tirer la sonnette d’alarme et de mettre fin à ces pratiques délétères.

N’oublions pas que le contrat est un engagement mutuel, qu’il est une preuve de confiance et qu’il est établi dans notre intérêt commun. De part et d’autre, il prévient les comportements déloyaux et assure une indispensable sécurité juridique. Il faut à cet égard remercier les productions ver- tueuses qui, au moment de la brutale interruption des projets, auront permis aux techniciens sous contrats d’être mieux protégés par les dispositifs gouvernementaux auxquels ils avaient droit.

Pourtant, alors que cette crise sans précédent aurait dû servir d’exemple et provoquer une prise est amère. Déjà des techniciens se voient pro- poser des contrats courts à la semaine, voire à la journée, qui permettent aux producteurs de fragmenter la période d’engagement réelle, et ainsi parer aux risques d’interruption pour cause de Covid-19. À défaut d’assurances, c’est donc sur les intermittents qu’on voudrait faire peser l’incer- titude sanitaire, quitte à augmenter le risque et la précarité de leur situation. Légalement le contrat
doit s’établir sur toute la durée de la période d’engagement d’un technicien. Nous sommes très inquiets de ces pratiques et encore plus de leur pérennisation.

Notre travail, aujourd’hui plus que jamais, a besoin du cadre juridique d’un contrat. Nous voulons alerter les productions sur une vigilance commune, nécessaire, pour établir des contrats qui cor- respondent à nos engagements et pouvoir les signer au plus tard dans les 48 heures qui suivent l’embauche. Pour cela, nous demandons instamment aux syndicats de producteurs de s’emparer de ce problème.

C’est ensemble que nous pourrons retrouver sérénité et créativité dans le travail.

Les associations signataires :
ACFDA | Association des chargés de figuration et de distribution artistique
ADAB | Association des artistes bruiteurs
ADC | Association des chefs décorateurs de cinéma
ADIT | Association française des DIT
ADP | Association des directeurs de production
ADPP | Association des directeurs de post-production
ADR | Association des repéreurs
AFAR | Association française des assistants réalisateurs de fiction
AFC | Association française des directeurs de la photographie cinématographique
AFCCA | Association française des Costumiers du cinéma et de l’audiovisuel
AFCS | Association française des cadreurs steadicam
AFR | Association française des régisseurs du cinéma et de l’audiovisuel
AFSI | Association française du son à l’image
AOA | Assistants opérateurs associés
ARDA | Association des responsables de distribution artistique
CLM | Collectif lumière et mouvement
LMA | Les Monteurs associés
LSA | Les Scriptes associés
L’Union | L’Union des chefs opérateurs
MAD | Métiers associés du décor
SHADE | International Colorist Association


PARTAGER :

publicités

Profils mis à jour

Marie LEVENT

1ère assistante réalisateur


Ali CHERKAOUI

1er assistant réalisateur


Natalie ENGELSTEIN

1ère assistante réalisateur


Olivier SAGNE

2e assistant réalisateur


Olivier BRETON

2e assistant réalisateur


Articles récents


© AFAR 2020 | contact | espace membres | Plan du site | charte | mentions légales | cookies
site réalisé avec le concours de la Commission du Film d'Île-de-France et du CNC