Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction
#1

Grille des Salaires minima Techniciens Audiovisuel

30 janvier 2011 • Mis à jour le 22 janvier 2023 | par AFAR webmasters

☆ Permalien : afar.cc/salairestv

Mise à jour avec les minima salariaux au 01/01/2023
(revalorisation de 1,5% ou 2,5% selon les salaires au 1er janvier 2023 pour les sociétés membres des syndicats de producteurs signataires de l’avenant n°14 du 23/12/2022 - revalorisations de 0,5% en août 2017 et de 0,5% en octobre 2016 - avant ces revalorisations, les salaires n’avaient pas évolués depuis janvier 2012)

Au 1er janvier 2023, applicable aux sociétés de production adhérentes du SATEV, du SPECT, du SPI et de l’USPA (Avenant n°14 de la CCNPAV du 23 décembre 2022) :

  • Revalorisation de + 2,50% sur les salaires minima des salariés de catégorie B engagés
    sous contrat de travail à durée déterminée d’usage dont le montant du salaire minimum
    hebdomadaire défini pour 35 heures de travail effectif est inférieur ou égal à 1.000,00
    euros bruts par semaine, sans que ceux-ci ne puissent être inférieurs à 426,20 euros
    bruts hebdomadaires à temps plein.
  • Revalorisation de + 1,50% sur les salaires minima des salariés de catégorie B engagés
    sous contrat de travail à durée déterminée d’usage dont le montant du salaire minimum
    hebdomadaire défini pour 35 heures de travail effectif est supérieur à 1.000,00 euros
    bruts par semaine.
Fonctions Filière Niv. semaine 35h semaine 39h journée 8h[*]
1er Assistant Réalisateur spécialisé G II 1126,28€ 1287,17€ 286,04€
1er Assistant Réalisateur [24] G II 885,45€ 1011,94€ 224,88€
2e Assistant Réalisateur spécialisé G IV 830,35€ 948,97€ 210,88€
2e Assistant Réalisateur [24] G IV 740,50€ 846,28€ 188,06€
Assistant Réalisateur adjoint [19] G VI 426,20€ 487,09€ 108,24€

[19] On ne peut employer sur un tournage de salarié dans cette fonction que si les postes de 1er assistant réalisateur et 2e assistant réalisateur sont occupés.
[24] Il n’est pas possible de recourir à cet emploi pour la fiction lourde, caractérisée par un niveau de dépenses éligibles supérieur à un seuil fixé annuellement lors de la négociation des salaires. Pour la période allant du 1er juillet 2008 au 30 juin 2009, ce seuil est fixé à 5 750 euros par minute, ou 345 000 euros pour 60 minutes, seuil du plafond du crédit d’impôt audiovisuel pour la fiction. (Nota : la cour d’appel de Paris, dans un arrêt du 4 décembre 2014, a annulé cette disposition)
[*] Lorsque le contrat de travail (CDDU) a une durée égale ou inférieure à 4 jours, le salaire minimum journalier applicable est déterminé, pour prendre en compte l’accroissement de précarité qui en résulte, en divisant par 4,5 le salaire minimum hebdomadaire correspondant.

Excel - 374.4 ko
CCNPAV salaires minima 1er janvier 2023 vdef
PDF - 79.7 ko
Avenant n°14 de la CCNPAV du 23 décembre 2022 (non étendu)


➡️ Plus d’informations sur le site de l’USPA : https://www.uspa.fr/conventions-col...
➡️ Stagiaires conventionnés : gratification minimale
➡️ Evolution des salaires de la production cinématographique et audiovisuelle par rapport à l’inflation depuis 2004 (maj)


Pour mémoire :

Excel - 53.4 ko
CCNPAV salaires minima 1er janvier 2019
Excel - 57.2 ko
CCNPAV salaires minima 1er janvier 2020
Excel - 63.8 ko
CCNPAV salaires minima 1er octobre 2021

publicités

Profils mis à jour

Olivier BERLAUD

1er assistant réalisateur


David CAMPI LEMAIRE

1er assistant réalisateur


Marco CRAVERO

1er assistant réalisateur


Arthur TABUTEAU

2e assistant réalisateur


Justinien SCHRICKE

1er assistant réalisateur


Articles récents


© AFAR 2023 | contact | espace membres | Plan du site | charte | mentions légales | cookies
site réalisé avec le concours de la Commission du Film d'Île-de-France et du CNC