Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction

Compte Rendu du Diner « Sécurité » du 18 Juin 2002

6 août 2002 | par Emmanuel Gomes de Araujo
afar.cc/72


Sur l’initiative de l’Association Française des Assistants Réalisateurs (A.F.A.R) s’est déroulé le jeudi 18 juin 2002 un dîner dont le thème était « la sécurité sur les plateaux de cinéma ».
Plus de 80 invitations ont été lancées, 52 personnes étaient présentes, représentant un large éventail de la profession : directeurs de production, régisseurs, chef-opérateurs, accessoiristes, électriciens, machinistes, cascadeurs, pilotes d’hélicoptères…

Après une brève présentation de l’Afar par Jean-Philippe BLIME, le thème de la soirée était rappelé, invitant chaque participant à faire connaître ses constatations sur les problèmes de sécurité puis ses suggestions d’amélioration.

Afin de lancer le débat, Nicolas GUY a lu un texte expliquant le point de vue de l’AFAR sur le sujet, exposant le projet d’une « Charte » ou « Procédure » applicable sur les tournages. L’idée d’une formation spécifique à la sécurité pouvant être suivie par les assistants, les directeurs de production ou les régisseurs a été évoquée.
Avant d’en terminer, Nicolas a démontré qu’il ne fallait pas penser à la sécurité qu’à l’occasion de plans à risques (hélico, cascades, pyrotechnie...) mais aussi et surtout dans notre pratique quotidienne de notre travail et du travail de chaque technicien en général (machinos, accessoiristes, stagiaires...)

Le premier a prendre la parole fut Marc VADÉ (ADP, responsable hygiène & sécurité), annonçant qu’un stage AFDAS concernant le rôle et la fonction de chacun ainsi qu’une information sur la sécurité devrait voir le jour dès septembre 2002, en collaboration avec Yves Beaumont du Comité Central d’Hygiène et de Sécurité de la Production Cinématographique Française.

Puis la parole fut donnée à Fred NORTH (ACS hélicoptères), qui cristallisait à lui seul l’ensemble des préoccupations fondées sur la sécurité, puisque dans son domaine la moindre erreur est forcément fatale. Fred s’est exprimé de manière passionnée, et a confirmé sa volonté de poursuivre plus loin l’élaboration d’une charte et surtout de la faire respecter à tout prix.
André ATTELIAN, chef machiniste, a insisté sur le fait qu’une des clés de la sécurité repose sur les repérages techniques qui sont trop souvent négligés, trop vite effectués. Plus de temps passé en amont sur les décors peut avoir une influence considérable sur la sécurité lors du tournage.

Bernard WARNAS, accessoiriste, a fait part de sa préoccupation concernant les petits détails qui peuvent engendrer beaucoup de dommages, surtout auprès des stagiaires fatigués et donc exposés au danger.

Eric PECKRE, chef opérateur, a rappelé la responsabilité humaine du chef d’équipe.

Les échanges ont été quelquefois passionnés mais toujours de bon ton entre les divers participants, montrant l’intérêt que chacun portait à ce thème avec une volonté d’amener à bien cette réflexion et de construire un projet pour que la sécurité reprenne la place qui est la sienne sur nos tournages.
La grande majorité des différentes corporations représentées a pu s’exprimer et l’on a pu constater la diversité de situation dans laquelle la sécurité entrait en jeu.

Ce dîner fût un succès, tant par le nombre de participants que par la qualité de la réflexion de tous. Même ceux qui ne se sont pas exprimés « devant tout le monde » se sont livrés à des discussions et des partages de point de vue à chaque table.
Il ressort que la sécurité, est avant tout un problème de temps, donc d’argent. C’est un thème fort qu’un grand nombre d’entre nous voudrait bien faire partager à l’ensemble de la profession afin de réduire encore plus les risques. Le bon sens, la communication et la préparation sont le début pour garantir un minimum de sécurité à tous.
Le débat et la réflexion sur ce thème restent ouverts.

PARTAGER :

publicités

Profils mis à jour

Emmanuel GOMES DE ARAUJO

1er assistant réalisateur


Frédérique JUHEL

1ère assistante réalisateur


Ali CHERKAOUI

1er assistant réalisateur


Olivier BERLAUD

1er assistant réalisateur


Grégoire JEUDY

2e assistant réalisateur


Articles récents

1 COVID19, cinéma, audiovisuel, annulations de tournages, activité partielle, indemnisation, allocation chômage... les dernières informations concernant les intermittents
27.05.2020 || Actualités Générales

Cet article recense et recensera les informations et annonces importantes concernant les intermittents ...

2 Convention Collective Nationale de la Production Audiovisuelle
1er.09.2018 || TELEVISION (CCNPAV)

Texte intégrant les avenants n° 1 du 12 février 2007, n°2 du 15 novembre 2007, n°3 du 15 décembre 2008, ...

3 Documents essentiels et officiels pour une reprise des tournages dans le respect des recommandations sanitaires liées à la pandémie de COVID19
27.05.2020 || Actions

Après la publication par le ministère du Travail du Protocole national de déconfinement le 3 mai dernier, ...

4 Nouveaux critères d’adhésion pour devenir membre de l’AFAR
10.07.2019 || Actualités Générales

Les conditions d’adhésion à l’Association Française des Assistants Réalisateurs de fiction évoluent et ...

5 Avenant du 1er Juillet 2013 ajoutant un Titre III « Salariés de l’Equipe Artistique » à la Convention Collective Nationale de la Production Cinématographique du 19 janvier 2012
8.10.2013 || CINEMA (CCNPC)

Avenant du 1er Juillet 2013 ajoutant un Titre III « Salariés de l’Equipe Artistique » à la Convention ...

6 Réforme audiovisuelle : communiqué des organisations du cinéma (BLIC, BLOC, ARP)
8.09.2019 || Actualités Générales

Un communiqué daté du 6 septembre du BLIC (Bureau de Liaison des Industries Cinématographiques), du BLOC ...

 


© AFAR 2020 | contact | espace membres | Plan du site | charte | mentions légales | cookies
site réalisé avec le concours de la Commission du Film d'Île-de-France et du CNC